Environnement

Sortie nature zone humide : la biodiversité le long de l’Orvanne du mercredi 17 février 2021

Belle participation: 2 groupes de 5 personnes accompagnées par des animatrices de l’environnement

Qui n’a pas remarqué l’aulne glutineux qui ne se sent vraiment à son aise que dans les zones humides. Pour bien pousser la première année, il exige que la nappe d’eau souterraine vienne lui chatouiller le dessous des racines à quelques décimètres seulement de la surface du sol.

L’aulne glutineux, Alnus glutinosa, est un feuillu qui fixe les berges, assainit, enrichit les terrains spongieux et capte l’azote (grâce à des nodosités présentes sur les racines) à son profit. C’est donc l’arbre typique des bords de cours d’eau et des zones marécageuses. Noter la présence des roseaux, plantes des zones humides, qui possèdent des bactéries à la base de leur racines ce qui permet de dépolluer l’eau.

Déjà la petite véronique nous fait part de sa belle robe bleue…..

Février, ce n’est pas encore le printemps ? Mais ce n’est déjà plus l’hiver. En tout cas, pour celui qui n’a pas les yeux dans ses poches, la nature nous a révélé bien des surprises.

Idée recette de lessive au lierre

    • 100 feuilles de lierre
    • 2 litres d’eau
    • 4 cuillères de bicarbonate
        • Rincer les feuilles à l’eau, les couper en deux pour permettre la libération de la saponine
        • Faire bouillir dans les deux litres d’eau pendant 15 mn
        • Laisser refroidir et macérer pendant 12h
        • Filtrer et ajouter le bicarbonate

Conseils et astuces

Paillis maison

Le paillage est un excellent moyen pour réaliser des économies d’arrosage : il limite l’évaporation naturelle du sol comme les effets desséchants du vent.

Si vous disposez d’un broyeur ou si vous pouvez en emprunter un, composer votre paillis à base de fragments de bois (rameaux), c’est ce qu’on appelle la technique du bois raméal fragmenté (BRF).

Préparez-le en fin d’hiver (avant la reprise de la croissance) avec les déchets de taille des arbustes du jardin.

Passez au broyeur tous les rameaux sains de moins de 3 à 4 cm de diamètre et étalez-le aussitôt en paillis (2 à 3 cm d’épaisseur, pas plus) au pied d’une haie ou d’un arbuste.

Idée récup

L’eau de lavage des légumes

Pensez à récupérer l’eau utilisée à la cuisine pour votre arrosage. L’eau de lavage des légumes, par exemple, peut être réemployée pour les plantes d’intérieur, mais aussi, en été, les jardinières de fenêtres ! Pour ce faire, lavez vos légumes dans une cuvette plutôt que directement dans l’évier.